Chacun sa place
avec Véronique Gallo, Catherine Decrolier, Jean-François Breuer

Bénédicte, Clara et Laurent sont frère et sœurs et organisent les 65 ans de leurs parents. La salle est presque prête. L'organisation semble bien répartie. Il ne leur reste plus qu'à finaliser le diaporama qu'ils projetteront lors de la fête. Leurs retrouvailles autour de ce projet commun fait remonter à la surface les rivalités fraternelles et les non-dits familiaux. Oscillant entre humour et vérité, ils vont découvrir que l'image qu'ils avaient de leur famille est loin d'être la même pour chacun d'entre eux.


Tout doit sortir
de et par Véronique Gallo

Quand on réalise que notre grenier est un vrai bazar, que notre Jean-Pierre remet toute en question parce qu'il a 40 ans, que nos enfants ont grandi, qu'il ne faut pas oublier de redynamiser notre couple, qu'il faut se consacrer aux autres tout en pensant à soi, qu'on est obligé de tout écrire sur des listes, parce qu'on a un planning serré, parce que chaque minute compte, qu'à Pâques on pense déjà à Noël, que les angoisses augmentent, qu'on a besoin de vacances et qu'on se démène tous les jours pour terminer avachie devant des chefs qui cuisinent avec un chronomètre des trucs de malade qu'on ne saura de toute façon jamais refaire : il y a de quoi faire une crise d'hyper-ventilation ! Alors, ne vaut-il pas mieux chanter à tue-tête les chansons qu'on a dans le cœur, penser zen, affronter nos véritables peurs et retrouver notre costume à frou-frou d'adolescence pour enfin lâcher prise, toucher à l'essentiel et réaliser nos rêves...?


Après "on ne me l'avait pas dit" et "Mes nuits sans Robert", Véronique Gallo revient avec un nouveau spectacle détonnant !




Mes nuits sans Robert
de et par Véronique Gallo

Entre la cruche à eau de Meryl Streep dans Out of Africa, le verre de whiskey d'Humphrey Bogart dans Casablanca et l'éplucheur de Clint Eastwood dans Sur la route de Madison, Louise, animatrice culturelle, ne sait plus où donner de la tête. En effet, elle doit présenter au pied levé une animation sur « Les accessoires du 7ème art qui transcendent notre vision de l'amour » et gérer l'ingérable devant un public qui a payé sa place… Alors, comment ne pas finir par enfiler par désespoir la culotte gainante de Bridget Jones ? Que faire du gant de Nicole Kidman dans Moulin Rouge ? Et surtout, que dire si elle s'aperçoit que Robert Redford est partout dans la salle… ?


En une soirée, Louise va découvrir à quel point les grands drames du cinéma américain ont structuré sa vie de célibataire, sa recherche désespérée du grand amour et comment elle va peut-être, enfin, pouvoir devenir l'héroïne de sa propre vie…




On ne me l'avait pas dit
de et par Véronique Gallo

Être mariée à un anglophone, penser aux tartes de tante Nénenne, réinventer les ateliers créatifs avec ses trois garçons, oublier le matin de maquiller un œil, analyser la vie de Barbie et Ken, vouloir être la famille Ingalls mais rêver de JR et de Sue Ellen : voilà le quotidien bien banal de Marie-Anne Delapierre. Un évènement va pourtant bousculer ses petites habitudes : elle est invitée à s'exprimer en public sur ce qu'elle pense de cette vie de femme, d'épouse, de mère et de ménagère. C'est un grand honneur. Tout est prévu. Tout sera parfait. A moins que de certitudes éducationnelles en aveux peu enviables, elle ne doive choisir entre le respect des normes sociales et une liberté dont le prix est bien plus élevé qu'elle ne le croit…